Les Amants de Juliette
- Les Musiciens
Serge Adam
-
Trompette
Après une formation en trompette, analyse musicale et écriture aux Conservatoires de Caen et de Versailles, et d'improvisation à l' IACP avec Alan Silva et Itaru Oki, Serge Adam mène une double activité de compositeur et de trompettiste improvisateur. Lauréat de plusieurs concours de composition (la Défense, Besançon), il crée les ensembles Quoi de Neuf Docteur (1983), les Standardistes (1991), Jazz Mic Mac (1994) et de 1999 à 2003, Haute Fréquence, Around 3 Gardens et Landscape, projets réunissant des solistes impovisateurs et les images vidéo intéractives d'Eric Vernhes. Il est co-fondateur des trios Les Amants de Juliette (avec Benoît Delbecq et Philippe Foch, 1994) et HradCany en 2000 ( avec David Venitucci et Philippe Botta avec en invité Bijan Chemirani).

Aujourd'hui, davantage tourné vers la pluridisciplinarité et les performances ineractives, intégrant improvisation, écriture et technologie, Serge Adam développe des projets de rencontres, où l'interaction devient plus construite, tout en restant instinctive.
Serge Adam développe une nouvelle approche de la composition musicale en utilisant les machines comme le prolongement électronique d'une pensée d'improvisation en temps réel. Ainsi, il crée Synomilia avec la chanteuse grecque Yula Michail en 2007, Pousse-toi de mon soleil! avec le plasticien et illustrateur allemand Martin Haussmann en 2008, My Funny Valentine avec Romuald Tual en 2009 et Up to 1970 en 2010. Depuis 2006, Serge Adam entretient un rapport privilégié avec la danse et collabore avec des chorégraphes porteurs d'univers singuliers. Il crée Vortex, avec Lionel Hoche (2006), Souffles Croisés avec Delphine Caron (2007), Icons avec Ziya Azazi (2007), UW avec Dalila et Nacera Belaza (2008) et A la veille de ne partir jamais avec Flavia Tapias (2009).

Plus d'informations sur Serge Adam

À 49 ans, le pianiste, compositeur et producteur parisien Benoît Delbecq figure parmi les activistes de la scène du jazz contemporain international. Ancien élève de Mal Waldron, Alan Silva, Muhal Richard Abrams et Steve Coleman entre autres, sa réputation et son influence n'ont cessé de croître jusqu'à ce que le New York Times ne reconnaisse son art singulier en le qualifiant de « pianiste brillant et original » inventant « une musique experte et sereine». Aventurier rêveur, orfèvre du piano préparé de bois et gommes, poète-acrobate lorsqu'il pilote ses instruments électroniques, Delbecq participe aux nouvelles poussées esthétiques d'aujourd'hui. Le rayonnement international de ses travaux a pris naissance aux Instants Chavirés de Montreuil en 1992, en parallèle à la création du collectif Hask.

Benoît Delbecq
-
Piano

Dès lors, il n'a cessé de parcourir en globe-trotter le circuit mondial du jazz (Amérique du Nord et du Sud, Japon, Europe, Afrique Centrale et du Nord...) contemporain. En solo, en formations du duo au quintet, impliqué dans des productions croisant l'ensemble des pratiques artistiques, il joue une musique dont les prenantes pulsations aux timbres colorés révèlent l'éclat particulier de mélodies lunaires et indociles: une invitation à « un voyage en terre de magie » ( in Le Monde). Ici aux claviers, Benoît Delbecq collabore avec Serge Adam depuis 1987. « Un chercheur qui trouve. » Michel Contat ( Télérama ) « L'éclaireur. » Francis Marmande (Le Monde) « Complètement fascinant. » Ivan Hewett (The Daily Telegraph) « Cette musique-mouvement (...) est l'une des plus envoûtantes de notre époque. » Stéphane Ollivier (Jazz Magazine) « Un vent de fraîcheur souffle sur la musique de Benoît Delbecq » Nate Chinen (The New York Times)

Plus d'informations sur Benoît Delbecq

Philippe Foch
-
Percusion
Musicien polyvalent, « traverseur de territoires » : de la musique traditionnelle, improvisée, électroacoustique aux expériences théâtrales et performatives. Batteur d'origine, il a une grande relation avec des tablas il s'y est initié à Calcutta où séjourne son maître Pandit Shankar Ghosh. L'étude de la musique indienne a influencé sa démarche et donne à son jeu et à son écriture une riche palette associant jeu traditionnel et sonorités contemporaines. Batteur du Akosh S unit, Didier Malherbe et Nicolas Genest. Il a initié son travail autour de l'électronique avec Eryck Abecassis et Kasper Toeplitz, Philippe Le Goff, Christian Sebille et Mathias Delplanque.

Il crée Taarang (ensemble de 15 tablas et electronique) un Album est sorti chez Signature en Janvier 2015. Il construit une complicité depuis 2010 avec le violoncelliste Didier Petit à travers différents projets dont celui des Voyageurs de l'Espace avec Chute libre avec Christian Sebille et Pierre Meunier et « soleil Rouge » en trio avec Sylvain Kassap. Artiste associé à Athenor il crée Kernel un solo pour la toute petite enfance en 2008 Jardin , avec Philippe Le Goff (pour matériaux naturels bruts et électronique), Jardins extérieurs jours (performances dans les paysages) Noun & Nout avec Aurélie Maisonneuve et la danseuse Kazumi Fuchigami , Loin des yeux, installation vidéographique et sonore avec Erwan Keravec et Mist , concert performance pour un territoire avec Christian Sebille... Il compose régulièrement pour le théâtre, la danse et le cirque. Parmi ses créations les plus récentes : Du goudron et des plumes de Mathurin Bolze et Them no go see avec la chorégraphe Sophiatou Kossoko.

Plus d'informations sur Philippe Foch

 

Majid Bekkas
-
Oud, Guembri

Majid Bekkas est un artiste et intellectuel gnawi, poly-instrumentiste (guembri, oud, molo, guitare), initié à la culture de gnawa ou "taghnawite" par le grand maître Ba Houmane. Il réside actuellement à Salé au Maroc et complète son activité musicien-soliste en tant que professeur de musique au conservatoire de Rabat. Il est aussi directeur artistique du festival de jazz des Oudayas de Rabat depuis sa création en 1996. Majid Bekkas a été nominé dans la catégorie " musique traditionnelle" des Django d'Or en 2004 en France.

Plus d'informations sur Majid Bekkas