Landscape est une composition musicale et picturale, acoustique et électronique, incarnée par 5 musiciens-solistes-improvisateurs et un vidéaste. Le voyage d'Eric Verhnes dans les paysages recomposés du Mexique et autres espaces oniriques, dessine des univers mouvants où vient se déployer un récit musical et visuel.
Pas de boucles ni de séquences préenregistrées, chaque musicien développe sa propre syntaxe au sein de l'improvisation collective. Guidés par la recherche des confrontations de timbres, modes de jeu, phrasés, par les rapports et traitements possibles des sources acoustiques et électroniques, ils créent sur la trame de l'oeuvre écrite un temps singulier, ouvert aux imaginaires de l'auditeur-spectateur.
Tension, sérénité, énergie, sensualité nourrissent les cycles d’un scénario qui fait la part belle au geste musical, à sa corporéité. La tension qui couve se détend dans les enchaînements - fondus et improvisés - des différents tableaux. A la trompette, Serge Adam en déroule les différentes pulsations et colorations avec Benoît Delbecq aux claviers devenus percussions, Marc Chalosse aux samplers, Régis Huby au violon et Gilles Coronado à la guitare. Chacun investit une rythmique intriguante, dont le centre se déplace comme pour accompagner la puissance de ce paysage mental en construction.

serge adam trompette, electronique

marc chalosse claviers, samplers

gilles coronado guitare, electronique

benoît delbecq samplers, bass et drum station

djengo hartlap spatialisation

regis huby violon, electronique

eric vernhes images numériques, electroacoustique

Landscape is a musical and illustrated composition, acoustical and electronic, played by 5 improvising soloists and a video artist. The travels of Eric Vernhes in reset landscapes of Mexico and other surreal places depict mobile worlds where a musical and visual narrative is unfolding. Without loops or prerecorded sequences, each musician develops his own syntax within the collective improvisation. Driven by the search for a clash in tone, style, phrasing and conceivable treatment and interaction of the acoustic and electric sources, they weave a peculiar beat on the written work, open to the imagination of the spectators.
Tension, serenity, energy, sensuality feed the cycles of a scenario that make allowances for the musical gesture, for its body language. The tension that’s incubating relaxes in its junction- molded and improvised- of the different images. On the trumpet, Serge Adam rolls out different pulses and colors along with Benoit Delbecq on keyboards that have become percussion instruments, Marc Chalosse on samplers, Régis Huby on violin and Gilles Coronado on guitar. Each one invests in an intriguing rhythm, where the center moves to accompany the force of this mental landscape under construction.

 
 

Liberation 1

Libération 2

Aden-le Monde1

Aden-le Monde2