ETHNOTEMPO
Janvier 2006


 

 
   
   
 
 
 

Jazzmag - Octobre 2006

JazzMan 2006

 
   
   
 
 


le 26 et 27 août 2006

La Villette
Des rives d'accordéon

Le trompettiste Serge Adam, le saxophoniste Philippe Botta et l'accordéoniste David Venitucci ont fondé, en 2000, Hradcany, trio puissamment improvisateur qui s'inspire avec une rare liberté des musiques de l'Est et du Proche Orient, que ces musiciens connaissent sur le bout des doigts. Le trio s'associe au percussionniste ouvert Bijan Chemirani, fils du maître des zarbs et dafiraniens Djamchid et frère de l'audacieux Keyvan.
Hradcany et Bijan forment un étonnant quatuor où tout le monde est soliste et accompagnateur à la fois pour inventer des airs de fête.
Bouziane Daoudi

 
   
   
 
 
 

ZICAZIC.COM
9 septembre 2006


Hradcany & Bijan Chemirani
1 cd audio

Pour cette nouvelle sortie, le trio Hradcãny a panaché ses sonorités et aux fondateurs Serge Adam (trompette), Philippe Botta (saxophone et flûte) et David Venitucci (accordéon) vient s'associer aujourd'hui l'épatant percussionniste Bijan Chemirani pour donner à ce jazz venu de l'Est en général et de la Turquie en particulier un nouveau cachet encore plus attirant. Complices et complémentaires, les quatre musiciens mélangent traditions séculaires et improvisations spontanées pour donner naissance à une musique vivante qui en appelle autant aux rites initiatiques qu'aux cérémonies festives et nous présentent un album à l'étendue musicale très vaste et au charme immédiat ... Quand l'orient s'approche à grandes enjambées des Balkans, ce n'est pas la crainte qui prédomine mais bel et bien l'art !

Faire dialoguer des instruments en frôlant la cacophonie tout en prenant soin de ne jamais y plonger est un exercice dans lequel Serge Adam et consorts excellent et, une fois de plus, c'est sur cette base bien particulière qu'ils s'engagent avec « Balkanic Jazz ». Les notes se prolongent à l'infini ou au contraire s'égrènent discrètement pour mieux marquer l'idée temporaire du concept, cette sensation d'immédiat et en même temps d'infini ... Hradcãny ne poursuit pas de ligne conductrice rigide mais s'efforce au contraire de louvoyer sensuellement autour d'un trait de trompette, d'une portée de saxophone ou encore d'une hachure d'accordéon ... Géométriquement variable, la musique emprunte autant aux couleurs et aux senteurs qu'aux sonorités et c'est l'ocre de la terre ou la fragrance des épices qui surnagent essentiellement d'un ouvrage riche en sensations et fort en émotions. Rehaussé de quelques zarbs, dafs et autres tambourins gracieusement déposés par un jeune maître es-percussions d'origine iranienne installé la France, l'album sort des sentiers battus du jazz pour emprunter quelques chemins de traverse absolument fabuleux ! C'est à découvrir de toute urgence ...

Fred Delforge